Musiciens de la semaine : Marion BB and The Drumazing Clément S.

En ménage musical depuis début 2019, Marion BB and The Drumazing Clément S. portent un répertoire original Blues/Rock/Introspectif viscéral en anglais. Marion (chant et guitare) incarne de façon électrique les paroles dont elle est l’autrice, et Clément (batterie) apporte dynamique, stabilité et cohérence à ces tempêtes émotionnelles qui ne laissent pas indifférent. 

Pourquoi faire de la musique ?

Marion

Par envie, frustration, amour, et colère. Je ne suis pas super douée pour parler du foutoir qui occupe mon esprit, alors je le laisse sortir dans les chansons. C’est peut-être un peu une thérapie, mais en même temps les artistes que j’aime sont ceux dont les morceaux me donnent l’impression de lire dans mes pensées. Transformer une expérience personnelle en quelque chose d’universel, que les gens se disent « cette meuf est comme moi », c’est ce qui m’anime. Et puis j’aime bien chanter fort aussi. Et la guitare, beaucoup. Même si j’ai encore plein de choses à apprendre 🙂

Clément

En fait je ne me suis jamais posé la question ! Ça a toujours fait partie de ma vie, que je fasse pleurer un violon, groover une ligne de basse, ou que je taille un beat aux petits oignons, je crois que ce qui m’a le plus animé c’est le bonheur sur le visage des gens qui écoutent ou qui jouent. Quand je vais voir un concert et que je vois le groupe et le public kiffer ensemble, je me dis que c’est un peu ça le graal. Donc je travaille dans ce sens. Et puis c’est souvent au détour du hasard qu’on trouve la petite phrase qui va bien, le son qui tue, le groove de batterie qui raconte la bonne histoire, et ça, ça n’a pas de prix…

Pourquoi faire de la musique ensemble ?

Marion

Rapport au sus-dit bordel mental, j’ai longtemps cru que je resterai seule avec ma gratte car personne n’aurait les reins de travailler avec une nana aussi nerveuse et sensible. Et puis j’ai rencontré Clément, aka La Personne La Plus Patiente Du Monde, en plus d’avoir une sensibilité du son impressionnante. Il fait chanter sa batterie, c’est lui qui peint les paysages derrière les paroles.

Sans lui je reste une nana qui gueule derrière son micro, en gros. Si on en doutait encore, c’est vraiment sur le tournage de notre vidéo live pour « Insecure Song » qu’on a eu confirmation que ça collait super bien. C’est une impression géniale, sentir que les énergies se branchent, qu’il n’y a quasiment plus rien à faire d’autre que de jouer. Du coup on a dit qu’on allait continuer.

Clément

Marion a le don de captiver son auditoire avec son énergie, ça donne aussi envie de participer et de se dire Ouahou, les gens kiffent ! Ses compositions sont toujours plus fines et complexes que la première écoute ne veut bien nous laisser penser. Mais toujours de manière intuitive, jamais anti-musicale. J’avais envie de souligner tous ces petits détails qui font que j’adore ses chansons. Et puis aussi, il y a un côté rock et énergique très fort et j’avais depuis longtemps envie de rejoindre un groupe où je pourrais utiliser toute la plage dynamique de ma batterie, même si je crois qu’on aime souvent mon côté coloriste. 🙂 J’ai envie de raconter des histoires avec mes sons de batterie, avec Marion l’histoire se raconte un peu toute seule souvent après le premier jet en répétition !

Quels sont vos projets?

Construire durablement cet univers. Nous sommes des musiciens plutôt instinctifs et de façon générale faits pour le live, et on souhaite attraper toute cette énergie au vol dans un EP auto-produit. Il contiendra du féminisme évidemment, du doute, de la rage et un peu d’amour aussi (toujours). Un clip est prévu également, et on a envie qu’il soit aussi dérangeant et enthousiasmant que nos prestations live !

Marion BB and the Drumazing Clément S. seront en concert au Café de la Plage le jeudi 27 juin !


Leur video live-session Insecure Song est disponible ici

Facebook

Instagram


Leave your thought