Emmanuel (Numa Peacelovemusic): auteur-compositeur acoustique

Nous avons rencontré Emmanuel, de son nom d’artiste Numa Peacelovemusic, dans le cadre du mini-contest acoustique organisé chaque mois par JamSpace au Myrha (18e). Cette soirée donne l’occasion à divers artistes de se confronter à un public, qui vote pour chacune des prestations. Emmanuel s’est prêté au jeu avec brio, en nous présentant plusieurs compos acoustiques, douces et mélodieuses, parfois sous la forme de dialogues imaginaires. Le public était venu pour écouter mais aussi (et surtout) pour manger, il fallait donc être convaincant!
Emmanuel nous en dit plus sur lui ci-dessous.

Peux-tu nous raconter ton parcours musical?

J’ai commencé la guitare vers 14 ans. Mais c’est vraiment il y a 4 ans que j’ai eu un déclic et que j’ai commencé à beaucoup jouer, à faire des compos acoustiques. Ca correspond avec le moment où je suis arrivé sur Paris, principalement pour la musique, et à m’investir vraiment beaucoup là-dedans.

J’ai un père musicien, et ma mère écrit. Dans la famille il y a quelques éléments comme ça… qui ont pris des directions artistiques (rires). Quand j’écris, j’utilise beaucoup mon imagination, ce sont des fictions. Pour moi l’inspiration arrive comme ça, je n’ai pas vraiment de méthode pour écrire.

Où en es-tu aujourd’hui et que recherches-tu?

Je veux tracer mon chemin, avec mes musiques… Mon ambition aujourd’hui est professionnelle, je ne fais plus que ça. Je veux rencontrer le monde, je suis ouvert. Je ne cherche pas spécialement de musiciens pour m’accompagner mais si je fais une rencontre et que le feeling passe bien… on verra!

Quels sont tes lieux favoris pour faire de la musique à Paris?

Je ne me suis pas encore beaucoup produit sur scène! J’avais fait le Celebrity Centre il y a quelques temps, c’est une scène ouverte.

Qu’as-tu pensé du mini-contest acoustique?

Honnêtement… c’était dur pour quelqu’un qui veut se produire sur scène! Le public ne vient pas spécialement pour la musique, ils n’ont pas été très attentifs. Mais c’est aussi un bon exercice; ce que je peux en tirer de positif, c’est de faire sa place quand les gens ne viennent pas pour toi!

Un dernier message à faire passer?

Pour tous les gens qui fréquentent JamSpace: croyez à ce que vous voulez, à ce que vous pensez bon pour vous. Donnez-vous à 100%, il faut tout donner!

Retrouvez Emmanuel sous le nom Numa Peace Love Music, sur sa page Facebook, YouTube et sur Instagram.

Voir d’autres portraits de musiciens

Leave your thought