Home studio 101: comment s’enregistrer à la maison?

Que ce soit pour conserver une mélodie qu’on a en tête, produire un morceau entier, collaborer à distance en cette sombre période ou tout simplement apprendre de nouvelles choses, savoir s’enregistrer à la maison est utile pour tous les musiciens. Cette étape peut être complexe au début: quel matériel se procurer ? Quel(s) logiciel(s) utiliser ? De quoi ai-je besoin ? Elle se révèle par la suite être une entrée dans un monde de créativité sans limite.

Dans un premier temps, il est important de définir la méthode d’enregistrement que vous utiliserez avant de vous lancer dans l’achat de matériel (et de logiciels, mais nous y reviendrons plus tard).
Les différentes méthodes sont :

  • Analogique : l’enregistrement du son se fait à l’aide d’un micro, positionné devant l’instrument, l’amplificateur ou la source sonore quelle qu’elle soit. 
  • Numérique : l’instrument est branché directement dans une carte son et le signal audio est traité ensuite sur un logiciel spécialisé (plugins, VST…).

Quel que soit le mode choisi pour vous enregistrer à la maison, certains éléments matériels ne différeront pas, à savoir :

  • La carte son (aussi appelée interface audio)
  • Un casque audio ou une paire d’enceintes de monitoring
  • Des câbles (XLR, Jack et MIDI)
  • Un logiciel de traitement audio.

La carte son

La carte son est impérative pour s'enregistrer à la maison.

La carte son externe, ou interface audio, vous permet de transformer le signal audio en signal numérique, qui peut ensuite être lu par votre ordinateur. Elles différent sur plusieurs points.

Le nombre et le type d’entrées

Selon que vous prévoyez de vous enregistrer à la maison seul(e) ou avec d’autres musiciens, vous aurez besoin de brancher plus ou moins d’instruments simultanément. Par exemple, si vous chantez et jouez de la guitare, il vous faudra 2 entrées. D’autre part, si vous branchez des micros, il vous faudra des entrées XLR, tandis que pour brancher un instrument, vous aurez besoin d’une entrée jack. La plupart des interfaces sont dotées des deux, mais vérifiez que l’interface que vous aurez repérée vous permet de répondre à tous vos besoins. 

La rapidité de traitement du son

Quand vous enregistrez, un petit délai se crée entre le son que vous envoyez à votre carte son et le traitement qui est fait par l’ordinateur. Avec une carte son d’entrée de gamme, la connectique est généralement USB. Quel que soit l’ordinateur que vous avez derrière, une petite latence sera audible. Elle n’est toutefois pas gênante pour une utilisation simple en enregistrement. Les cartes son haut de gamme présentent d’autres types de connectique permettant un traitement du signal bien plus rapide (Thunderbolt), c’est pourquoi elles sont privilégiées dans des configurations d’enregistrement plus complexes. 

La présence d’une alimentation

Pour les cartes son d’entrée de gamme, un simple branchement USB suffit à les faire fonctionner, ce qui leur permet d’être très facilement transportables. Les cartes son plus avancées sont dotées d’une alimentation externe, qui permet d’y brancher plusieurs micros nécessitant une alimentation Phantom. 

Voici quelques références d’interfaces audio USB qui vous suffiront amplement pour démarrer: 

Les enceintes ou le casque

Le casque audio est une bonne alternative aux enceintes pour s'enregistrer à la maison.

Abordons dorénavant le point du retour de votre signal. Le mieux pour travailler est d’avoir un retour audio correct. En cela, avoir un casque ou une paire d’enceintes de monitoring vous facilitera la vie pour vous enregistrer à la maison.

Les enceintes de monitoring représentent un choix intéressant dès lors que vous maîtrisez votre sujet, que vous avez de la place et un certain budget à y consacrer. En effet, les tarifs débutent rarement en-dessous de plusieurs centaines d’euros pour une qualité sonore suffisante.

Pour débuter dans l’enregistrement, nous vous conseillons de vous tourner vers l’achat d’un casque audio dont les prix débutent autour de 70€. 

Voici plusieurs références de casques studio : 

Vous pourrez bien évidemment commencer vos enregistrements avec votre casque que vous utilisez tous les jours pour écouter votre musique sur smartphone ou ordinateur. Pensez seulement à vous procurer un adaptateur mini-jack / jack pour qu’il puisse être utilisé sur l’entrée casque de votre interface audio. Certains trouvent d’ailleurs plus confortable de travailler avec des écouteurs intra-auriculaires pour l’enregistrement, qui permettent de n’utiliser qu’une oreillette par exemple pour continuer à entendre le son ambiant.

Le seul souci des casques grand public est qu’ils ont tendance à booster les basses. Les casques de studio sont conçus pour ne pas déformer le signal audio et sont donc plus fidèles au son que vous enregistrez. 

Les câbles

Vous utiliserez différents câbles pour vous enregistrer à la maison.

Dans les méandres du home studio, vous pourrez rencontrer plusieurs types de câbles. 

  • Le jack: il s’agit du câble utilisé par les musiciens pour brancher leurs instruments et les amplifier. Il vous permettra de brancher votre instrument dans une carte son. 
  • Le XLR: rond avec trois petites fiches, c’est le câble qui sert à brancher la plupart des micros. Il vous servira à relier un micro à une carte son. 
  • Le câble MIDI: USB d’un côté et comme une sorte de carré de l’autre, il ressemble à un câble d’imprimante. Le câble MIDI ne transporte que du signal numérique, et n’est compatible qu’avec les instruments MIDI (nous y reviendrons). 
  • Le mini-jack: si vous essayez de brancher votre casque habituel dans votre carte son, vous verrez vite qu’il y a un souci. Le mini-jack est le câble habituel, qu’on utilise pour écouter de la musique sur notre téléphone. Heureusement, un simple adaptateur jack/ mini-jack vous permettra de surmonter cet obstacle. 

Le logiciel de traitement audio (DAW)

Un logiciel d'enregistrement est nécessaire pour s'enregistrer à la maison.

Pour lancer un enregistrement maison quel qu’il soit, il vous faudra un logiciel d’édition et d’enregistrement audio (en anglais, DAW, Digital Audio Workstation). C’est ce qui vous permet de gérer des enregistrements sur différentes pistes, de les retoucher, de travailler leur son.

Certains sont gratuits:

D’autres sont payants:

D’autres enfin sont payants et aussi assez complexes, ils vous seront utiles si vous souhaitez vraiment entrer dans des réglages très fins:

A noter que certaines cartes son sont vendues avec une licence logicielle, souvent une version simplifiée d’un logiciel plus complexe comme ProTools, ce qui convient très bien pour démarrer.

Dans la suite de cette série, nous définirons quels sont les éléments à prendre en compte quand on commence à s’enregistrer à la maison, en passant en revue les spécificités de chaque instrument de musique. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires de cet article!

Et aussi…

Leave your thought